© Enfanthyperactif.com - Tous droit réservés.

  • facebook
  • googleplus
  • YouTube
Contacter une nutrithérapeute

Email

Téléphone

Adresses

info@stelior.com

0041 22 751 36 36

Siège Association Stelior :

Case postale 21

CH - 1247 Anières

 

Centre Stelior :

Quai du Seujet 16-18

CH - 1201 Genève​

Association Stelior

Vous souhaitez contacter une nutrithérapeute diplômée pour vous guider vers les analyses et mettre en place un changement alimentaire personnalisé. Premier entretien gratuit et sans engagement.

© Tous droits réservés - Enfanthyperactif.com

ENFANT HYPERACTIF

 

Quelques vérités sur l'hyperactivité, l'autisme et les problèmes scolaires…

 

Un ensemble de recherches scientifiques sur des problèmes graves de la santé et du comportement de nos enfants et la répercussion à l’adolescence et dans leur vie d’adulte.


Quand on parle de troubles comme: hyperactivité, problèmes scolaires, inattention, dyslexie, humeur changeante, violence, dépression juvénile, manque de confiance en allant en s’accentuant jusqu’à divers troubles autistiques des plus sévères, accompagnés de problèmes physiques:


Les psychologues vont aller rechercher les causes dans des problèmes d’ordre psychique et relationnel, non résolus…!


La médecine conventionnelle va au contraire, apporter une réponse médicamenteuse, en sachant pertinemment que les amphétamines qui sont ordonnées à ces enfants et à ces adolescents ne sont pas des bonbons et que peut-être à la longue…!


Pourtant l’axe de la perturbation biologique est passée sous silence durant toutes ces années volontairement, mise sous une chape de plomb et gardée secrète pour bien des raisons… !

L’enfant hyperactif / THADA

Dans la presse :

HYPO-HYPERACTIVITE AUTISME ET METAUX LOURDS



Lire l'article sur ce sujet


 

TROUBLES DE L'APPRENTISSAGE : L'ALIMENTATION COUPABLE ?



Lire l'article sur ce sujet

LES CAUSES CHIMIQUES DES TROUBLES PSYCHIQUES



Lire l'article sur ce sujet

L’hyperactivité est un trouble du comportement de plus en plus répandu. Un enfant hyperactif se reconnaît à son énergie débordante, à son agitation, il est sujet à des crises de colère prolongées et régulières, ainsi qu’une nervosité à fleur de peau. Chez ceux dont l’hyperactivité est débordante: risque de délinquance.


Ils ont un seuil très bas à la frustration, une mauvaise image d’eux-mêmes, des tendances à la dépression et d’énormes difficultés à travailler régulièrement. Ils sont aussi peu structurés, ont tendance à repousser au lendemain (quand ce n’est pas aux calendes grecques) leurs tâches quotidiennes qui paraissent alors trop lourdes…


Et encore nous pourrions ajouter d’autres symptômes à ceux de la longue litanie des symptômes qui compliquent leur vie à souhait depuis la tendre enfance.


Nous savons de par notre expérience personnelle, qu’il est difficile de vivre avec un enfant souffrant de ces syndromes, tant au niveau familial qu’au niveau de l’entourage. Parents, amis, voisins, maîtres ou maîtresses d’école faisant souvent preuve d’incompréhension et d’intolérance, les familles se trouvent seules et démunies pour affronter leurs problèmes.

Avec un sévère déficit de l’attention, sans pour autant être des enfants hyperactifs



Les enfants hyperactifs ont souvent une intelligence supérieure et manifestent cependant un défaut de l’attention voire un manque de concentration, parfois responsable d’échec scolaire sans pour autant être hyperactif. Des fois même, certains sont hypo actif.

 

Cette perturbation se déclare chez les enfants de moins de quatre ans, mais c’est leur développement qui risque d’être perturbé.

 

Cela risque de créer à la fin qu’un individu marginalisé, au bagage scolaire insuffisant, ses symptômes passant souvent inaperçus jusqu’à la scolarité. Il est rare qu’un enfant atteint de ce syndrome termine facilement une formation universitaire.

 

Certains d’entre eux pouvant laisser croire que ce n’est somme toute pas si gênant de vivre avec un déficit d’attention.

 

Pourtant, souvent ils reviennent de loin. Ils risquent quelquefois d’être anéantis par une sévère dépression, qui va leur bouffer leur vie et surtout les plus belles années de leur enfance ou adolescence.

Ces dépressions


Elles vont souvent rendre les études et les apprentissages excessivement difficiles, dans tous les sens du terme, avant de les rendre franchement impossibles.


Ce n’est qu’à force de ténacité et en payant le prix fort qu’ils finissent pour certains, par réussir à la fac ou dans leurs apprentissages et effectivement dans leur vie. Comme quoi l’entêtement, est un trait de caractère qui accompagnant typiquement le THADA, a aussi ses avantages!


A la hauteur de l’effort. C’est aussi ça… !


Les enfants hyperactifs peuvent braver le jugement hâtif de presque tout leur entourage qui affirme ou décrètent carrément qu’ils ne sont pas à la hauteur de leurs ambitions et les autres, leur prêtent tout de même quelques dispositions, tout cela uniquement pour pouvoir prouver ce dont ils sont capables !


Avoir un THADA (enfant hyperactif), c’est se voir conseiller de toutes parts, que l’on soit demandeur ou non, et pas toujours dans le sens de ses intérêts!


Difficile de ne pas ressentir de la colère devant tant de «personnes qui nous veulent du bien» et nous jugent sur des critères si normatifs. Certains refusent de se plier et ils vont mettre toute leur énergie dans leurs études, ou apprentissages au détriment des autres expériences normales de la vie d’enfants ou de jeunes adultes qu’ils sont. Pour ça, ils vont ne pas lésiner sur les moyens et vont se servir de leur impulsivité et de leur intuition, autres caractéristiques parfois bienvenues.

Hyperactivité / THADA sont-ils des troubles neurobiochimiques ?


Comment expliquerions-nous sinon, à la lueur d’un seul facteur psychique, qu’une amphétamine – et d’autres excitants, à l’instar du café – puissent apaiser les enfants hyperactifs THADA, sur lesquelles, en revanche, les calmants exercent une action sur stimulatrice? Comment expliquer, de même, que l’ingestion d’aliments qui contiennent certaines substances, parviennent à interférer sur le bon fonctionnement du cerveau des personnes et leur fassent perdre tout contrôle d’eux-mêmes?


Devant un problème de santé publique d’une telle ampleur, depuis quelques années, des scientifiques révoltés soulèvent cette chape de plomb et nous donnent accès à diverses informations et cela nous permet de pouvoir dissiper, nous parents, tant de problèmes physiques et psychiques et aussi des malentendus qui nous font passer encore pour des irresponsables…!


Grâce au courage et aux études de ces scientifiques, la vérité commence enfin à faire surface.


Afin de bien comprendre, je vous propose un résumé d’un article paru dans le journal Rolling Stone du 30 juin 2005 «ROBERT F. KENNEDY JR. est l’un des environnementalistes au sommet de son pays et il est Président du Waterkeeper Alliance. Son récit «Crimes contre la nature» a paru dans Rolling Stone 937» Robert F. Kennedy Jr. se bat avec le Prof. Boyd Halley, épidémiologiste, pour porter à notre connaissance le plus grand scandale des annales de la médecine, scandale qui nous concerne tous sur les graves atteintes neurologiques (retard de la parole, retard mental) sur l’hyperactivité et l’augmentation de l’autisme. Pathologies causées par le mercure (Thimérosal ou Thiomersal) présent comme conservateur dans les
vaccins depuis 1931.


Si le système digestif ne fonctionne pas correctement !


Des années de recherches ont permis à des scientifiques de mettre en évidence les liens entre la nourriture et diverses pathologies, et syndromes comme les brillantes découvertes du prof. Karl L. Reichelt de l’hôpital d’Oslo, en Norvège. Ses découvertes ont démontré que lorsque les protéines des céréales et du lait ne sont pas complètement dégradées par notre système enzymatique, ces peptides, alors transformés en «peptides opiacés», (opiacés par qu’ils possèdent des résidus de protéines qui ressemblent chimiquement à l’opium et ont donc des propriétés équivalentes), celles ci franchissent la paroi intestinale, se retrouvent dans le système sanguin et peuvent alors franchir la barrière hématoencéphalique du cerveau, uniquement si cette dernière est altérée et enflammée par les métaux.


En occupant et en saturant les récepteurs des cellules nerveuses, les peptides provenant du gluten et de la caséine, mal métabolisés, vont alors entraîner des dérèglements du comportement et favoriser le développement de maladies dégénératives et du système nerveux central. Ex: hyperactivité, troubles scolaires (de la mémoire, de la concentration, du comportement), dyslexie, troubles de l’humeur, somnolence, sommeil, divers degrés d’autisme, schizophrénie, violence, troubles psychologiques et psychiatriques. Ces substances chez certains individus ne passe pas la barrière du cerveau mais causent une plus forte inflammation de l’intestin et déclenchent ainsi les maladies physiques. (Travaux du Pr. Montinari)
 

Ces peptides vont se comporter dans l’organisme comme certains dérivés morphiniques et se fixer sur les récepteurs biochimiques spécifiques à ces substances.


Il faut savoir qu’une molécule de gluten contient 16 molécules opioïdes (16 résidus qui ressemblent chimiquement à l’opium). Le gluten se divise en deux groupes: les prolamines et les glutamines. Les prolamines sont à la source de diverses maladies et problèmes. Et cela a permis de donner bien des réponses à de nombreuses pathologies…!


Petit à petit, j’ai développé ma propre méthode…


Même si le chemin n’a pas été facile, je ne regrette rien et je serais prête à le refaire pour revoir autant de sourires sur les visages d’enfants qui viennent me voir des quatre coins du monde, et qui, pour certains d’entre eux, m’offrent leurs premières paroles après des années de silence. Pendant ces treize ans, d’une manière systématique et empirique, j’ai élaboré chaque dossier d’enfant hyperactif l’un après l’autre, pour pouvoir donner aux parents les meilleures solutions possibles afin qu’ils puissent améliorer l’état de santé de leur enfant.


Aujourd’hui, grâce aux différentes analyses mises en place (bilans), les plans alimentaires individualisés, la minéralisation, et cela sur des centaines d’enfants et d’adultes, j’ai pu créer ma propre méthode Delta 6 Désaturase ainsi qu’une thérapie centrée sur la recherche grâce à de nombreux scientifiques de renommés mondiales que comptent le centre scientifique Stelior.